Anti inflammatoire naturel

Anti inflammatoire naturel : bon à savoir

Chaque jour, le système immunitaire subit de nombreuses agressions (allergies, brûlures, infections, …) et les inflammations ne sont que ses réactions contre ces maux. Un anti inflammatoire naturel, peut être une réponse saine et adaptée à la plupart des maux courant. A condition de savoir les reconnaître.

Bien qu’ils existent de nombreux médicaments permettant de soigner cela, ces derniers sont aussi susceptibles d’engendrer des effets secondaires chez certains patients. Pour y remédier, il existe sur le marché plusieurs traitements naturels comme l’harpagophytum avec de puissantes propriétés anti-inflammatoires.

Anti inflammatoire naturel : quelques idées à suivre

anti inflammatoire naturel

1. Les aiguilles de pin sylvestre

Encore appelées « bourgeons de sapin », elles permettent la sécrétion de cortisone. Cette dernière est présente en quantité physiologique et est produite suite à la consommation de la plante. De plus, elle possède de nombreux effets bienfaisants.

2. L’huile essentielle de laurier

Par mesure de précaution, il est conseillé de faire un test : pour cela, il suffit de verser quelques gouttes d’huile sur le pli du coude et d’attendre entre 2 et 3 heures de temps. Si des rougeurs apparaissent, il faut abandonner le traitement ; si ce n’est pas le cas, l’huile peut être utilisée.

3. Les feuilles de basilic

Elles doivent être utilisées fraiches (en effet, elles perdent leurs vertus lorsqu’elles sèchent). Elles sécrètent une substance et cette dernière bloque ou freine le développement des causes de l’inflammation.

4. La gomme de propolis

Il s’agit de la cire fabriquée par les abeilles pour barricader leur ruche. Elle peut être utilisée soit par voie cutanée (dans ce cas, il faut appliquer la pommade sur la partie infectée 4 fois par jour), soit par voie orale.

5. L’aloe vera

Il est recommandé pour les personnes qui ne supportent pas les médicaments à la cortisone. Il suffit d’appliquer le gel d’aloe vera sur la lésion et d’effectuer un massage rigoureux. Cette action doit être répétée plusieurs fois par jour jusqu’à ce que l’inflammation disparaisse.

6. Le roucou

Bien que peu connu en Europe, cet arbuste originaire d’Amérique latine est utilisé sous forme de décoction pour lutter contre les angines bénignes et les inflammations de la gorge. Il permet aussi de traiter les problèmes de peau, les hépatites, la fièvre, …

7. Anti inflammatoire naturel : Le curcuma

Disponible sous forme de poudre ou de gélules, il permet de soigner particulièrement les inflammations intestinales. Il peut aussi être utilisé comme complément alimentaire.

8. Les feuilles de cassis

Elles ont la particularité de stimuler le corps afin qu’il produise des hormones anti-inflammatoires. De plus, elles soulagent les rhumatismes. Elles se consomment par voie orale : il suffit de faire infuser 15 g de feuilles (sèches de préférence) dans 2 litres d’eau bouillante, pendant 10 min ; puis de boire 3 à 4 tasses par jour.

9. Le noni

Ce fruit venu de Polynésie permet non seulement une atténuation de la douleur, mais aussi une cicatrisation rapide et une diminution des œdèmes. Il se consomme sous forme de gélules ou de jus de fruits. Notons qu’il est fortement déconseillé aux femmes enceintes et à celles qui allaitent.